Le CAC 40 cède du terrain dans la matinée, préoccupé par la Chine

le
0
Le palais Brongniart. (DR)
Le palais Brongniart. (DR)

"Les marchés pâtissent surtout de la dégradation du sentiment à l'égard de la croissance mondiale. Le catalyseur reste la Chine, dont la modeste dévaluation du yuan la semaine dernière a déjà des conséquences concrètes", notent les stratégistes du courtier Aurel BGC.

Bloc "A lire aussi"

"La publication d'un indice de confiance PMI pour l'industrie manufacturière en Chine inférieur à 50, et en-dessous des attentes, alimente les craintes d'un ralentissement inéluctable de la croissance dans ce pays et entretient la panique sur les marchés asiatiques ce matin", estiment pour leur part les analystes de Crédit Mutuel-CIC.

La Bourse de Shanghaï a de nouveau plongé vendredi, terminant sur une chute de plus de 4%, soit la plus importante des places asiatiques, dans un marché toujours affolé par les faiblesses persistantes de l'économie chinoise après la publication d'un indicateur manufacturier décevant.

L'indice PMI provisoire des directeurs d'achat pour la Chine s'est en effet établi à 47,1 en août contre 47,8 en juillet, un plus bas depuis presque six ans et demi.

"Néanmoins, cette séquence baissière est peut-être proche de la fin à très court terme car le ralentissement de la croissance mondiale n'est pas une nouveauté même si la dévaluation du yuan ou la perspective d'une hausse des taux de la Fed d'ici la

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant