Le CAC 40 au rebond

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - En début de matinée, l'indice CAC 40 prenait 23,42 points à 4.038,51 points. La veille, il avait perdu 0,34%. Le marché parisien parvenait à rebondir après trois séances de baisse, malgré le recul de Wall Street la veille et le flou entourant l'avenir de la politique monétaire américaine après la publication des minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Les investisseurs surmontaient également des chiffres décevant sur l'activité en France pour août mesurée par l'indice PMI.

Ils trouvaient du soutien en revanche dans un indicateur chinois. La Chine a vu sa production manufacturière rebondir légèrement en août, marquant une stabilisation après des mois de très fort ralentissement, a annoncé jeudi la banque HSBC.

"La chose positive est que l'étude officielle tout comme celle de HSBC (...) font toutes deux part d'une progression de l'activité et il semble que les mesures mises en place par les autorités en juin portent leur fruit", souligne Chris Weston, analyste chez IG.

Le marché n'était pas pénalisé en outre par les minutes de la Fed qui n'ont "pas donné d'indications claires sur le calendrier de la réduction des rachats d'actifs" de la banque centrale américaine, qui doit intervenir si l'économie américaine poursuit son redressement, soulignent les économistes chez Crédit Agricole CIB.

"Les minutes (...) ne permettront pas de trancher la question d'une réduction des montants des achats en septembre ou en octobre bien qu'elles confirment qu'elle aura lieu avant la fin de l'année. Les anticipations devraient donc être plus que jamais pilotées par les prochaines statistiques économiques", remarquent pour leur part les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

Plusieurs membres dirigeants de la Fed estiment qu'il faudra "bientôt" diminuer le soutien à l'économie américaine en réduisant les rachats d'actifs, même si d'autres recommandaient encore d'être "patients", selon les minutes.

Une décélération du programme de rachat d'actifs, qui maintient sous perfusion les marchés boursiers, n'est donc pas à exclure lors de la prochaine réunion de la Fed les 17 et 18 septembre.

Parmi les valeurs, bioMérieux (+5,47% à 81,13 euros) bondissait après avoir reçu les autorisations nécessaires des autorités sanitaires américaines pour pouvoir commercialiser aux Etats-Unis son système Vitek MS d'identification rapide des bactéries et levures pathogènes.

Medica (+1,68% à 21,76 euros) profitait d'un relèvement de recommandation par la banque HSBC à "surpondérer", contre "neutre" auparavant.

Ubisfot gagnait 1,69% à 12,00 euros. La société a annoncé la signature d'un partenariat avec l'américain Nvidia pour améliorer le réalisme et la fluidité du graphisme de ses prochains jeux pour PC et un accord avec les studios Sony pour tirer un film de son nouveau jeu.

Le marché bénéficiait de la hausse de valeurs bancaires comme BNP Paribas (+1,17% à 49,37 euros), Crédit Agricole (+0,84% à 8,04 euros) et Société Générale (+0,50% à 33,99 euros).

Le Revenu, avec AFP

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant