Le CAC 40 affaibli par le pétrole

le
0

(AOF) - Les cours du pétrole, de nouveau en baisse, continuent d’imposer leur loi aux marchés actions. L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de Le CAC 40 a clôturé en retrait de 1,96% à 4 155,34 points tandis que l’EuroStoxx 50 a perdu 2,33% à 2 820,24 points. Wall Street évoluait aussi dans le rouge, avec un Dow Jones en retrait de 1,37% vers 17h30.

Les statistiques du jour, concentrées aux Etats-Unis, ont également pesé sur les indices. Les investisseurs ont été en particulier déçus par l'annonce d'une légère contraction du secteur des services en février. En effet, selon le bureau d'études Markit, l'indice des directeurs d'achat pour ce secteur à atteint 49,8 contre 53,2 en janvier.

Cette donnée a conforté la tendance baissière de marchés déjà pénalisés par la baisse des cours du pétrole. Le baril de WTI, qui avait clôturé en repli de 4,55% hier soir, perd encore 2,7% à 31,01 dollars. Les espoirs d'une réduction de la production s'estompent à la suite des déclarations d'hier du ministre saoudien du pétrole selon lesquelles il ne fallait pas perdre son temps à essayer de réduire la production. Les stocks américains de brut ont de plus enregistré une nouvelle hausse de 3,5 millions de barils la semaine dernière.

Ce repli du pétrole, mais aussi des autres matières premières, a fortement pénalisé le secteur minier. ArcelorMittal a ainsi connu la plus forte baisse du CAC 40 : -4,7%. De manière plus générale, les valeurs cycliques, à l'image de LafargeHolcim (-4,04%) et Renault (-2,89%), ont été les plus attaquées.

Parmi les quelques valeurs à échapper à la baisse, on retrouve plusieurs sociétés dont les comptes 2015 ont été bien accueillis. Atos a gagné 3,10% et Alten 2,87% tandis que Bouygues (+0,12%) et Peugeot (+1,46%) ont été les seules rescapés de l'indice CAC 40.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant