Le CAC 40 accuse le coup de mauvaises nouvelles sur la croissance (-0,41%)

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - En début de matinée, l'indice CAC 40 perdait 17,03 points à 4.177,76 points (voir les cours CAC 40). La veille, il avait rebondi de 0,78%. Après s'être relancé sans nouvelle positive mercredi, le marché parisien abordait la séance avec la plus grande prudence au regard d'une croissance très faible en zone euro.

La France a vu son produit intérieur brut (PIB) stagner au deuxième trimestre, comme déjà au premier, un chiffre dans le bas des attentes des analystes. Le gouvernement prévoit désormais une croissance de 0,5% pour 2014. Le PIB de l'Allemagne a subi quant à lui un brutal coup de frein, avec un recul de 0,2% sur le trimestre dont l'ampleur a surpris les économistes.

Les chiffres pour l'ensemble de la zone euro sont attendus à 11 heures. "Le PIB en zone euro sera le principal rendez-vous aujourd'hui, avec un taux de croissance qui devrait se stabiliser à 0,2% par rapport au trimestre précédent", soulignent les économistes chez Crédit Agricole CIB. Selon eux, "la croissance va probablement être tirée par le secteur des services alors que la baisse dans le secteur manufacturier semble grandir, possiblement en raison du poids des incertitudes liées aux tensions géopolitiques en Ukraine", selon eux. Le marché surveillera également la deuxième estimation pour l'inflation en juillet dans la zone euro, également attendue à 11H00. L'ensemble de ces chiffres mettent en lumière la mauvaise passe économique traversée par la zone euro, ce qui

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le jeudi 14 aout 2014 à 10:57

    le modèle social français est mort,FAIRE DES ÉCONOMIES,réduire de moitié le nombre des députés et plafonner leurs indemnités, avantages et leur retraites à 5 fois le SMIG. supprimer le sénat.retour aux 40 h hebdomadaires pour tous,la retraite à 65 ans pour tous;3 js de délais de carence en arrêt maladie pour tous.Obligation de formation pour être indemnisé au chômage.terminer la promotion à l'ancienneté.