Le CA de Saint-Gobain meilleur que prévu au 1er trimestre

le
0
Le CA de Saint-Gobain meilleur que prévu au 1er trimestre
Le CA de Saint-Gobain meilleur que prévu au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a annoncé jeudi une hausse de 3,7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre à 10,2 milliards d'euros, tirée par les prix de vente, et confirmé l'ensemble de ses objectifs 2012.

Hors effet de change (+1,0%) et effet de périmètre (+1,8%), la croissance interne du numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction ressort sur la période à 0,9%.

Le consensus établi par la rédaction de Reuters à partir des estimations de sept analystes donnait un chiffre d'affaires de 9,9 milliards d'euros.

"Dans un environnement économique incertain, et en dépit d'une base de comparaison très élevée, le groupe a réalisé une croissance interne positive sur ce premier trimestre", a souligné Saint-Gobain dans un communiqué.

"Nous avons notamment continué à augmenter nos prix de vente (+2,4%), afin de compenser, globalement sur l'année, la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie."

Le groupe a maintenu pour l'ensemble de l'exercice son objectif d'une croissance interne modérée et d'une bonne résistance de son résultat d'exploitation et de sa rentabilité.

En février, le PDG, Pierre-André de Chalendar, avait précisé que la croissance de 2012 serait inférieure aux +5% de 2011, performance qualifiée alors de "soutenue", sans plus de précision.

Au premier trimestre, le rebond de la construction résidentielle aux Etats-Unis, marché où le groupe a joui d'une croissance interne à deux chiffres, a compensé le tassement enregistré en Europe à cause d'une météo défavorable en février et de la crise dans les pays du Sud, ainsi que le ralentissement de la croissance interne en Asie, à 0,6%.

"En Asie et dans les pays émergents, la croissance devrait rester modérée au deuxième trimestre, avant de repartir plus vigoureusement en seconde partie d'année", a précisé Saint-Gobain.

Tous les pôles d'activité ont enregistré une légère croissance interne sur le trimestre, à l'exception des matériaux innovants, affectés par le vitrage dont les ventes ont fléchi de 5,6%. Cette baisse est imputable à un recul des marchés du solaire et de l'automobile européenne, qui devrait rester difficile, et à un tassement de la construction en Europe occidentale.

L'action Saint-Gobain a clôturé en léger repli de 0,39% à 31,87 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 17 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a pris 8% environ, après avoir lâché près de 23% en 2011.

Gilles Guillaume, avec Michel Pires-Brito, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant