Le CA d'Areva progresse malgré des commandes stables

le
0

PARIS (Reuters) - Areva a annoncé jeudi une hausse de 12,5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, tiré par ses divisions Mines, Aval et Energies renouvelables, et malgré un carnet de commandes stable.

Le chiffre d'affaires consolidé du spécialiste public du nucléaire s'est élevé à 2,279 milliards d'euros pour les trois premiers mois de l'année, en hausse de 15,5% à données comparables.

Le carnet de commandes d'Areva est ressorti stable sur un an à 44,9 milliards d'euros, la progression des commandes dans l'activité Mines compensant la baisse enregistrée dans les autres divisions du groupe.

Le chiffre d'affaires des activités Mines a progressé de 26,1%, celui de l'Aval de 49,9% et celui des Energies renouvelables de 23,3%.

En revanche, les revenus issus de la division Amont ont reculé de 12,6%, un repli "attendu" selon le groupe et lié à un effet de périmètre et un calendrier de livraisons défavorable dans l'activité chimie-enrichissement.

Areva a également fait état d'un repli de son chiffre d'affaires associé aux projets de réacteur nucléaire EPR d'Olkiluoto 3 en Finlande, qui connaît d'importants retards et surcoûts, et de Flamanville 3 en France.

Areva, dont l'Etat français contrôle directement ou indirectement près de 87% du capital, a confirmé ses objectifs pour l'exercice 2013.

Lors de la publication des résultats annuels du groupe, à la fin février, le directeur financier d'Areva Pierre Aubouin avait indiqué avoir pour "hypothèse" de renouer avec un bénéfice net en 2013, après avoir enregistré une perte nette de 99 millions d'euros en 2012.

Avant ces annonces, le titre Areva a bondi de 8,72% à 12,09 euros à la Bourse de Paris, dopé par l'annonce de la signature de plusieurs accords avec les entreprises chinoises CNNC et CGNPC dans le domaine du nucléaire civil.

Depuis le début de l'année, l'action recule de 5,7%, faisant ressortir une capitalisation boursière de 4,6 milliards d'euros.

Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant