Le business angel, un entrepreneur au service des start-up

le
0
Le business angel, un entrepreneur au service des start-up
Le business angel, un entrepreneur au service des start-up

« On n'ouvre pas les portes du Paradis mais on y contribue sûrement », explique Stéphanie Duchesnois entrepreneuse mais également animatrice du réseau Paris Business Angels. Ces investisseurs providentiels sont bien devenus des acteurs incontournables du monde de l'entreprise. Quand une société se crée, les fondateurs mettent généralement un peu, ou parfois beaucoup, de leurs économies dans l'affaire. Puis durant une période dite de « love money », la plupart tentent de récolter des fonds auprès de leur entourage proche (famille, amis...). Les business angels interviennent eux durant la phase de développement, dite d'amorçage, de la jeune société.

Miser sur le potentiel d'une entreprise

« Le business angel, explique Stéphanie Duchesnois, est donc un entrepreneur particulier qui investit dans une entreprise qu'il juge innovante à potentiel. Mais, il n'y met pas que de l'argent ! » L'idée est d'accompagner le ou la jeune chef (fe) d'entreprise, de mettre à sa disposition ses compétences, son expérience, ses réseaux relationnels... En France, on compte 4 300 business angels répartis dans 80 réseaux qui sont très souvent organisés par régions. Paris Business Angels qui compte 150 membres est ainsi un réseau généraliste mais qui se concentre sur Paris et la région Ile-de-France. De même, si ces investisseurs providentiels regardent tous les secteurs, leur domaine de prédilection reste de très loin celui des hautes technologies.

130 millions d'euros injectés dans l'économie

En 2014, les 4 300 business angels français ont ainsi injecté dans notre économie l'équivalent de 130 millions d'euros. « Une somme qui a permis de créer ou de maintenir 3 000 emplois », se félicite Stéphanie Duchesnois. Généralement, le business angel sort au bout de 5 à 7 ans de l'entreprise. Dans la grande majorité des cas, cette dernière est soit rachetée par un acteur majeur soit par ses fondateurs.

Retrouver ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant