Le Burundi cherche à dynamiser sa production de café

le
0

Commodesk - Les autorités du Burundi cherchent à enrayer le déclin de la production de café. L'Arfic, l'autorité de régulation du café, a annoncé cette semaine un plan de soutien à la filière, qui sera majoritairement financé par des organisations internationales.

Actuellement, le Burundi produit entre 12.000 et 25.000 tonnes de café par an, selon les saisons, et l'objectif d'atteindre au minimum 30.000 tonnes par an. Dans les années 1980, le pays produisait plus de 35.000 tonnes chaque année, mais la situation s'est ensuite dégradée.

Le premier objectif du programme sera d'inciter les agriculteurs à rester dans la filière du café. En effet, nombre d'entre eux se sont tournés vers d'autres cultures plus rentables ces dernières décennies. Le gouvernement lui-même a de plus en plus de difficultés à payer ses producteurs et l'Etat s'est peu à peu désengagé de la filière.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant