Le Burkina Faso, bientôt producteur de zinc

le
0

Commodesk - La mine de zinc de Perkoa, au Burkina Faso, démarrera sa production en janvier 2013, selon une source ministérielle de l'Agence de presse africaine. Le Burkina Faso deviendra ainsi l'un des rares pays africains à produire du zinc, avec le Maroc, la Namibie, l'Afrique du Sud et la Tunisie.

Cette mine, exploitée sous forme de coentreprise entre la suisse Glencore (50,1%), l'australienne Blackthorn Resources (39,9%) et l'Etat burkinabè (10%), affiche des réserves probables de 6,3 millions de tonnes de minerai contenant 873.400 tonnes de zinc métal. La production est prévue à 170.000 tonnes de concentré de zinc par an, pour une durée de vie de 10 ans.

La construction de la mine, débutée en 2007, avait été interrompue entre 2008 et 2010 à cause d'une baisse des prix des métaux. Glencore est devenue actionnaire majoritaire en 2010 et a décidé d'y exploiter, outre le zinc, le concentré de plomb-argent de la mine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant