Le bureau politique du FN vote la suppression de la «présidence d'honneur»

le , mis à jour le
0
Le bureau politique du FN vote la suppression de la «présidence d'honneur»
Le bureau politique du FN vote la suppression de la «présidence d'honneur»

L'un des vice-présidents du Front national, Florian Philippot, a annoncé ce vendredi que le bureau politique du parti avait décidé de proposer au vote de ses adhérents la suppression des statuts du FN de l'article prévoyant une présidence d'honneur, ce qui retirerait de fait à Jean-Marie Le Pen ce titre. «Le bureau politique du FN a acté tout à l'heure par un vote la suppression de l'article 11 bis sur la présidence d'honneur du Front national», a annoncé Florian Philippot sur BFMTV.

Cette décision devra être entérinée par les militants au cours d'un congrès par correspondance. «Les courriers vont partir vers les adhérents, dès les jours qui viennent. Tout sera prêt ce soir, les courriers pourront partir, et nous aurons le résultat définitif avant le 10 juillet», a ajouté celui qui est considéré comme le numéro deux du parti d'extrême droite.

Les frontistes voteront de manière globale sur l'ensemble de la réforme des statuts et non sur cette question spécifique de la présidence d'honneur, comme le souhaite Jean-Marie Le Pen, qui devrait donc perdre son titre de président d'honneur qu'il détenait depuis 2011 et qui le rendait membre de droit de toutes les instances du parti.

VIDEO. Front national: la passe d’armes se poursuit entre Marine Le Pen et son père

«La crise pour nous c'est du passé»

Dans son journal de bord filmé, diffusé sur son blog, Jean-Marie Le Pen dénonce les modalités de ce congrès : «Une opération postale dans laquelle je dénonce à l'avance la technique qui va consister à faire répondre par un seul oui et un seul non à cinq questions différentes, ce qui est un amalgame scandaleux.»

D'après Florian Philippot, «la page est tournée depuis très longtemps pour les électeurs, sympathisants et adhérents du FN. La crise pour nous c'est du passé». Et d'asséner: «Par ses propos extrêmement injurieux, insultants, excessifs, Jean-Marie Le Pen s'est de toute façon de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant