Le «Bull Market» challengé sur ses trois piliers fondamentaux

le
0
Le taureau de Wall Street. (© S. Valadi)
Le taureau de Wall Street. (© S. Valadi)

Selon Jean-Marie Mercadal, directeur général délégué en charge des gestions chez Ofi Asset Management, les actions européennes conservent le meilleur compromis entre le risque et la performance attendue :

Depuis quatre ans, les marchés sont portés par un environnement favorable qui repose sur trois «piliers» : une croissance mondiale suffisamment solide pour l’expansion des entreprises mais qui n’engendre pas de pressions inflationnistes, ce qui permet le maintien de taux d’intérêt assez bas et induit des politiques monétaires lisibles… Ce cercle positif est « challengé » ces dernières semaines… Quelle analyse porter sur cette situation ?

L’environnement financier a changé depuis mi-avril : la tendance à la baisse des taux obligataires s’est soudainement renversée, particulièrement en zone Euro. Ils sortent certes d’une situation d’excès à la baisse et se normalisent en liaison avec la reprise économique et l’inflation, mais le mouvement est violent et suscite désormais l’inquiétude, dans un contexte politique délicat avec le cas de la Grèce.

Les marchés actions ont assez bien résisté mais nous notons également un net regain de volatilité et la tendance haussière s’est calmée… Enfin, les politiques monétaires deviennent plus incertaines avec la question du timing du premier relèvement des Fed

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant