Le "bug" Facebook est un mythe

le
0
Facebook met définitivement les points sur les i sur les rumeurs de messages privés divulgués sur les profils de ses abonnés. 2012 Facebook
Facebook met définitivement les points sur les i sur les rumeurs de messages privés divulgués sur les profils de ses abonnés. 2012 Facebook

(Relaxnews) - Facebook France vient de mettre en ligne l'explication technique du fameux "bug" dont il aurait été victime, rangeant la publication de messages privés sur les profils des abonnés au rang de chimère.

A la question "Est-ce que mes messages privés apparaissent sur mon journal ?", Facebook répond clairement "Non. Vos messages privés n'apparaissent que dans votre boîte de réception Facebook."

Facebook explique ensuite précisément d'où venaient ces fameux messages à caractère privé, qui ne l'étaient en réalité pas du tout : "Les encadrés indiquant que 'des amis ont publié sur votre journal', qui apparaissent dans les premières années de votre journal, comprennent des publications que vos amis ont ajoutées à votre journal ou affichées sur votre mur (avant le journal), pour que vous et vos amis puissiez les lire. Vous avez toujours la possibilité de masquer des actualités et des publications de votre journal."

Quelques heures après le départ de France de la rumeur, le lundi 24 septembre, la direction de Facebook aux États-Unis avait déjà dû se fendre d'un communiqué pour démentir l'apparition d'un quelconque bug. Les responsables français du réseau avaient ensuite été auditionnés par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) et sommés de s'expliquer sur ce malentendu.

Cette publication constitue très probablement la fin de l'histoire de ce fameux "bug" Facebook, qui a tant agité la toile et une grande partie des médias francophones en début de semaine dernière.

Découvrir les mythes fréquents (Facebook va devenir payant, des informations sont revendues aux annonceurs, etc.) concernant Facebook sur l'aide en ligne du réseau social : https://www.facebook.com/help/

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant