Le buffet bien arrosé de Staline et de Churchill

le
0
Les archives britanniques ont déclassifié une série de documents couvrant les activités des services de renseignement. Une mine d'anecdotes : un roi mis sur écoutes ou des discussions qui se dénouent au Kremlin autour d'une bonne table.

Pour les spécialistes de la Seconde Guerre mondiale ou d'histoires d'espionnage, c'est une mine de trésors. Les archives nationales britanniques ont déclassifié, jeudi, une série de documents confidentiels couvrant les activités des services de renseignement du Royaume-Uni, entre 1936 et 1951. Sur ces cents dossiers, quatre ont retenu l'attention des médias, Outre-manche.

Le plus ancien jette un nouveau jour sur les tensions entourant l'abdication d'Edward VIII, qui renonça, fin 1936, au trône pour épouser sa maîtresse, Wallis Simpson. Redoutant qu'Edward VIII passe en force et épouse l'Américaine divorcée - ce qui lui était interdit en tant que chef de l'Eglise anglicane - et essaie de conserver la couronne, le gouverne...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant