Le budget grec prévoira un rebond de l'économie en 2017

le
0
    ATHENES, 29 septembre (Reuters) - Le gouvernement grec a 
élaboré son projet de budget 2017 en tablant sur une croissance 
de 2,7% après sept ans de récession, grâce à la reprise de 
l'investissement et à la forte hausse de l'activité touristique, 
a-t-on appris jeudi de source gouvernementale. 
    Ce rebond marqué de l'économie grecque interviendrait après 
une nouvelle contraction du produit intérieur brut (PIB) cette 
année, chiffrée à 0,3% par les créanciers internationaux du 
pays. 
    La Grèce, qui a bénéficié depuis 2010 de trois plans d'aide 
internationaux et a vu son économie fondre d'un quart, est 
parvenue à renouer avec un excédent budgétaire primaire 
(c'est-à-dire hors service de la dette) et avec un excédent 
courant, grâce à des coupes radicales dans les dépenses 
publiques et à une forte hausse de la fiscalité.  
    Mais son économie n'a toujours pas retrouvé le chemin de la 
croissance et le chômage touche encore plus de 20% de la 
population active. 
    Le plan d'aide conclu en juillet 2015, d'un montant maximal 
de 86 milliards d'euros, prévoit un excédent primaire de 0,5% 
cette année et de 1,75% l'année prochaine.  
    La source a précisé que l'excédent 2016 dépasserait cet 
objectif mais que le projet de budget, qui doit être présenté au 
Parlement lundi, n'inclurait probablement pas d'objectif chiffré 
d'excédent pour 2017. 
    Le pays le plus endetté de la zone euro devrait voir l'an 
prochain son ratio dette/PIB revenir à 175,8% contre environ 180 
attendu cette année, a-t-elle précisé.  
     
 
 (Lefteris Papadimas; Marc Angrand pour le service français, 
édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux