Le budget grec entre les mains de Bruxelles

le
0

Le parlement grec a adopté lundi son budget 2015 sans y ajouter de nouvelles mesures d'austérité. Une condition pourtant indispensable afin d'obtenir la dernière tranche d'aide de la part des créanciers de la "troïka". Réunis à Bruxelles, les ministres des Finances de la zone euro vont devoir s'entendre sur l'attitude à adopter face à Athènes. Sur le plan politique, de nouvelles mesures d'austérité s'avèrent risquées, des élections présidentielles étant prévues en Grèce en mars 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant