Le budget 2013 s'ouvre sous les yeux de Bruxelles

le
0
La vice-présidente de la Commission Viviane Reding participait lundi à un débat sur les orientations budgétaires européennes à l'Assemblée nationale. Une première.

C'est une première qui a valeur de symbole. Le débat, ce lundi, à l'Assemblée nationale, sur la prise en compte des orientations budgétaires européennes dans le projet de loi de finance 2013 s'est tenu en présence de plusieurs responsables de la Commission européenne, dont la vice-présidente, Viviane Reding. «C'est une invitation très spéciale, qui intervient à un moment très important», s'est félicitée la commissaire à la Justice. Elle intervient à quatre jours de l'adoption au Parlement du pacte budgétaire - le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), qui fixe une nouvelle règle d'or en limitant, sous peine de sanction, le déficit structurel à 0,5 % du PIB - à la veille de l'ouverture des discussions parlementaires sur le budget 2013 et à trois jours du Conseil européen. Ceci illustre «le besoin d'une meilleure prise en compte du contexte européen dans la mise en œuvre des politiques économiques et budgétaires nationa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant