Le britannique Misys renonce à son tour à entrer en Bourse

le
0
    LONDRES, 27 octobre (Reuters) - Le groupe informatique 
britannique Misys a annoncé jeudi l'abandon de son projet 
d'introduction à la Bourse de Londres en arguant de conditions 
de marché défavorables, ajoutant son nom à la liste des 
candidats à la cotation contraints à renoncer ces dernières 
semaines. 
    Misys avait annoncé il y a quelques jours espérer lever 
environ 500 millions de livres sterling (560 millions d'euros) 
en mettant sur le marché une partie de son capital.  
    "En dépit d'un soutien institutionnel encourageant, Misys 
(...) a décidé de ne pas poursuivre son offre publique de vente 
pour l'instant en raison des conditions de marché", a déclaré la 
société dans un communiqué. 
    Les incertitudes liées à la sortie annoncée du Royaume-Uni 
de l'Union européenne handicapent le marché des introductions en 
Bourse à Londres, dont le montant global sur les neuf premiers 
mois de l'année est tombé à son plus bas niveau depuis quatre 
ans selon Henderson Managed Investment Trusts. 
    L'opérateur espagnol Telefonica  TEF.MC  a notamment renoncé 
à introduire sa filiale britannique O2 cette année, expliquant 
qu'il lancerait l'opération en 2017 si les conditions de marché 
le permettent.  
    La plus grosse introduction de l'année sur le marché 
londonien, celle du fabricant de matériel médical ConvaTec 
 CTEC.L , a quant à elle été réalisée au bas de la fourchette de 
prix initiale.   
        
 
 (Dasha Afanasieva et Rachel Armstrong; Marc Angrand pour le 
service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant