Le Brexit renforcera la politique européenne de défense-Berlin

le
0
    BERLIN, 13 juillet (Reuters) - L'Allemagne et la France 
souhaitent bâtir une coopération plus étroite en matière de 
défense européenne après le départ du Royaume-Uni, qui a 
"paralysé" de telles initiatives par le passé, a déclaré 
mercredi la ministre allemande de la Défense Ursula von der 
Leyen. 
    Présentant un rapport sur la politique de sécurité 
allemande, Ursula von der Leyen a déclaré que Berlin et Paris 
comptaient mener des discussions avec les autres Etats membres 
afin de mesurer leur volonté de construire des projets communs 
et d'avancer vers une politique commune de sécurité et de 
défense. 
    "Je peux vous dire par expérience que dans le passé, la 
Grande-Bretagne avait refusé de telles choses", a-t-elle dit 
lors d'une conférence de presse.  
    "Cela a paralysé l'Union européenne sur les questions de 
politique étrangère et de sécurité." 
    Ursula von der Leyen a ainsi suggéré la construction d'un QG 
européen "civilo-militaire", d'où pourraient être déployées les 
missions de l'UE, ainsi que la création d'une force médicale 
européenne.  
    Dans son rapport, Berlin estime que le contexte sécuritaire 
est devenu pour l'Allemagne "plus complexe, volatil, dynamique 
et donc de plus en plus imprévisible" et que la Russie "remet 
ouvertement en question l'ordre de paix européen".  
    "Sans changement fondamental de politique, la Russie 
représentera un défi pour la sécurité de notre continent dans un 
avenir proche", juge le gouvernement allemand. 
 
 (Sabine Siebold; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant