Le Brexit pèsera lourdement sur le secteur automobile

le
0

(AOF) - " Attendez-vous à la volatilité du secteur automobile dans un monde post-Brexit ", prévient Barclays dans une note sectorielle. Pour ce dernier, les constructeurs allemands seraient les plus résistants après la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, ce qui n'est pas le cas des français plus exposés à la monnaie britannique, pour exemple, PSA n'a pas de production locale en Grande-Bretagne. Début de semaine, Kepler Cheuvreux alertait également sur le secteur soulignant que "Personne ne veut acheter de l'automobile ", et ajoutant " qu'il était probablement trop tard pour vendre ".

Dans ce contexte, Barclays et Kepler Cheuvreux se rejoignaient dans leur étude sectorielle respective pour confirmer leur préférence aux équipementiers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant