Le Brexit n'affecte pas le projet Hinkley Point, assure Londres

le
1
    LONDRES, 29 juin (Reuters) - Le vote des électeurs 
britanniques en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union 
européenne n'affecte pas le projet de construction de deux 
réacteurs nucléaires de type EPR sur le site de la centrale 
d'Hinkley Point, a déclaré mercredi la ministre de l'Energie, 
Andrea Leasdom. 
    "Je ne crois pas que le recours autrichien contre Hinkley 
ait le moindre fondement (...) et je ne crois pas que (le 
projet) soit influencé par le résultat du référendum", a-t-elle 
lors d'une audition parlementaire.  
    L'Autriche a engagé une procédure juridique pour contester 
le soutien de la Commission européenne au projet d'Hinkley 
Point. 
    Vendredi, quelques heures seulement après l'annonce de la 
victoire du camp du "Leave" au référendum britannique sur l'UE, 
EDF avait réaffirmé son engagement dans le projet. 
    Andrea Leasdom a ajouté que l'issue du scrutin du 23 juin ne 
devrait rien changer à la politique énergétique britannique et 
aux interconnexions avec l'UE, gérées dans le cadre d'accords 
commerciaux.  
     
 
 (Nina Chestney; Marc Angrand pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 il y a 9 mois

    Au pays des bisounours les contrats de couverture contre une baisse des monnaies sont gratuits. Si les anglais paient en dollars puisés dans leurs réserves, cela leur coutera 10 % plus cher pour les reconstituer.