« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

le
2

Dans cette seconde partie de "Politique", Sylvain Kahn, professeur de géopolitique de l’Europe à Sciences Po, et Gaël Brustier, membre de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès et chercheur en science politique, analysent la tentation populiste et le repli nationaliste au Royaume-Uni, qui a voté pour le Brexit lors du référendum le 23 juin. Pour Sylvain Kahn, « il est indéniable qu’il s’agit d’un vote xénophobe ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mcarre1 il y a 5 mois

    "Xénophobe" fait partie de la panoplie de mots utilisés à tort et à travers pour interdire le moindre débat.

  • finkbro1 il y a 5 mois

    l idiocratie, belle représentativité sur ce sketch qui n est pas une interview pour analyser, mais la conversation entre 3 européistes qui ne comprennent pas que la perte de liberté d un état n est pas négociable. Et quand j entend : le royaume uni grand gagnant de la mondialisation, c est une blague de très mauvais gout pour tous les travailleurs industriel qui ont perdu leurs emplois. Alors pour justifier tout ça on les traite de ra.c.istes, ridicule.