Le Brexit est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

le , mis à jour à 06:07
2
Le Brexit est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?
Le Brexit est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

Lionel Prévot

50 ans, chargé de mission

Saint-Symphorien-d'Ozon (69)

« On est peut-être en train de vivre le début d'un grand processus de destruction. Les propositions de l'Union européenne depuis vingt ans n'ont entraîné aucun renforcement entre les pays membres. Je rentre des Etats-Unis et je constate que le bloc économique américain est très puissant, tout comme le bloc asiatique. Cela pourrait sérieusement fragiliser l'UE comme puissance économique mondiale. »

 

Vincent Garrigues

48 ans, cadre commercial

Grasse (06)

« J'espère que le Royaume-Uni servira d'exemple car aujourd'hui, la technocratie bruxelloise nous inflige des règles que nous n'avons pas choisies. En réaction, les citoyens choisissent des systèmes de gouvernance plus pragmatiques avec des élus qui viennent davantage du monde du travail et moins des grandes écoles. Comme l'élection de la nouvelle maire de Rome Virginia Raggi l'a montré. »

 

Monique Foucart

79 ans, retraitée

Paris (XVIe)

« Cette nouvelle me réjouit car je trouve que depuis de nombreuses années, le Royaume-Uni a empêché l'Union européenne d'avancer. Un paradoxe quand on sait que le système anglo-saxon et sa langue nous dominent dans les domaines juridiques, économiques et politiques. Peut-être que le Brexit va mettre un frein relatif à cette domination. C'est ce que j'espère en tout cas. »

 

Marc-A. Le Bossié

19 ans, étudiant

Marcq-en-Baroeul (59)

«  Le Brexit va malheureusement entraîner des difficultés pour les petites entreprises qui exportent au Royaume-Uni. Cette sortie de l'Union européenne — qui signifie également une sortie du marché commun — va introduire des taxes douanières plus conséquentes et va forcément endommager leurs parts de marché et leur chiffre d'affaires. »

 

Hélène Sipa

22 ans, étudiante

Strasbourg (67)

« Forcément pour une Strasbourgeoise, c'est un choc. Sachant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dioptaze il y a 6 mois

    L'Angleterre à juste profitée de l'Europe baraques pas cher en Espagne, terrain de jeux sur nos route sans craindre perte de permis, produits pas cher, bref un pustule ou sangsue qui servait de cheval de Troie pour les ricains, net rapprochement avec la Russie et doigt dans le fin des ricains et saxons...

  • tchazard il y a 6 mois

    j 'adore , mais pour qui se prennent les europeistes ? ils croient être les maitres de l 'univers , que les parametres sont unilaterales de leur part ? l 'angleterre est un grand pays , 2 ieme place financiere avec wall street , puissance nucleaire , avec ses satellites du commonwealth dont l 'inde , singapour , australie, nvlle zelande , etc....ils ont des armes souveraines , ils peuvent exiger la réciporocité des mesures de retorsions contre eux , comme les visas et douanes etc ....