Le ''Brexit'' confirme son avance dans les sondages et progresse chez les bookmakers

le , mis à jour à 18:11
8

La probabilité d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE gagne du terrain dans les sondages et chez les bookmakers, inquiétant une fois de plus les investisseurs.
La probabilité d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE gagne du terrain dans les sondages et chez les bookmakers, inquiétant une fois de plus les investisseurs.

L’avance du camp eurosceptique se confirme dans les derniers sondages relatifs au référendum britannique qui se tiendra très exactement dans une semaine.

Un sondage Ifop-Mori publié jeudi 16 juin place le camp du « Brexit » en tête des intentions de vote sur le score de 53% contre 47%. L’incertitude reste grande du fait que « 20% des sondés ont déclaré qu'ils pouvaient encore changer d'avis » remarquait l’Evening Standard, repris par Les Echos.

Peu de temps après, un second sondage Survation a confirmé cette avance des eurosceptiques avec un écart plus modéré de 52% contre 48%.

Le sondage Ipsos-Mori, réalisé par un institut de sondage fiable, fait figure d’alerte sérieuse pour le camp pro-européen. C’est la première fois que cet institut place le camp du « Brexit » en tête des intentions de vote.

Bookmakers : le « maintien » tombe à 59% de probabilité

Du coté des bookmakers, dont l’évolution de la cote du « Brexit » sert en quelque sorte de thermomètre aux investisseurs sur les marchés actions, les prévisions ont évolué en conséquence.

Jeudi matin, la probabilité d’un vote favorable au « Brexit » n’était encore que de 37%. Après publication des sondages, la probabilité du « Brexit » est remontée à 41% jeudi après-midi, tandis que celle d’un maintien dans l’UE est tombée à 59% contre 63% en matinée.

Jamais les deux scénarios n’ont été aussi « proches » dans les prévisions des bookmakers, bien que ces derniers continuent de juger plus probable que le référendum signe finalement la victoire du camp pro-européen.

Parmi les raisons qui expliquent cet optimisme des bookmakers au sujet du « maintien » se trouve notamment l’idée que les nombreux « indécis », qui représentent régulièrement plus de 10% des personnes interrogées par les sondeurs, devraient majoritairement voter en faveur d’un statu quo, c’est-à-dire pour un maintien du Royaume-Uni dans l’UE, par crainte de faire un mauvais choix.

Marchés : la tension persiste

Sur les marchés actions, ces dernières nouvelles au sujet du référendum britannique ont pesé sur les indices pendant toute la séance.

À Paris, le CAC40 a terminé la séance de jeudi 16 juin en baisse de 0,45% à 4.153 points après avoir perdu jusqu’à 1,3% en cours de séance. Le Dax allemand a pour sa part terminé en baisse de 0,59% à 9.550 points.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titouan9 il y a 6 mois

    Mais bien sûr qu'ils resteront dans l'Europe !!! et bien content encore qu'on les gardent !!!! on aurait du depuis longtemps déjà les obliger a quitter leur monnaie ne serait ce que pour leur apprendre le partage !!!!

  • ppww il y a 6 mois

    ça serait trop beau pour etre vrai

  • d.e.s.t. il y a 6 mois

    Heureusement, beaucoup de sondés en faveur du Remain donnent une réponse en faveur du Brexit, ce qui fausse les résultats!Et je pense qu'il faudra une grande campagne pour que les sondés masquent leurs vraies réponses, pour faire cesser ces flots de sondages ineptes!

  • Mig737 il y a 6 mois

    Au passage, vous noterez que la finance suit les bookmaker pour faire leurs investissements, tu m'étonnes que tout part en coui-lle!

  • Mig737 il y a 6 mois

    Ceux qui parie pour une sortie voteront forcément pour le brexit, vont pas se tirer une balle dans le pieds, l'inverse est vrai aussi. Donc 59% des gens voteront pour le maintient (contre le brexit)!

  • BIPBIP6 il y a 6 mois

    Le monde de la finance et ceux qui suivent se sont radicalisés à un point tel qu'il fonce droit dans le décors sans s'en apercevoir !

  • M4358281 il y a 6 mois

    Les indécis se décideront vite vu l'attentat contre la députée anglaise pro-UE

  • M4358281 il y a 6 mois

    FAUX et FAUX