Le Brexit aura des conséquences sur le commerce mondial, selon Henderson Global Investors

le
0

(AOF) - "Avec le résultat annoncé par la BBC à 04h39 en faveur du Brexit, non sans surprise, les marchés titubent ce matin. En plus des rallyes très agressifs que nous avons connus sur les marchés boursiers et des devises au cours de la dernière semaine, avec une parité USD-GBP qui a touché 1,50 à la clôture du scrutin, le choc pour les investisseurs aujourd'hui sera difficile à digérer. Nous estimons que les marchés avaient seulement anticipé à 20% la possibilité d'un Brexit", commente Matthew Beesley, directeur Actions Internationales chez Henderson Global Investors.

"A l'ouverture, les marchés asiatiques n'ont pas répondu aussi négativement que nous l'attendions. La chute de -8% qu'accuse l'indice FTSE futures pourrait être le début d'une période prolongée d'affaiblissement sur les marches britanniques et européens. Alors que la livre sterling et l'euro ont dominé la nuit sur les marchés des changes, les marchés boursiers viennent de prendre le relais depuis 8 heures ce matin", poursuit le gérant.

Selon lui, il y aura beaucoup d'incertitude et de débats sur ce qui va exactement se passer maintenant : quelle va être la rapidité à laquelle le Royaume-Uni évoquera l'article 50 ? A quoi va ressembler l'économie britannique désormais en dehors de l'UE ? Est-ce que le Royaume-Uni restera uni ou cela va-t-il déclencher une nouvelle rupture au sein du Royaume-Uni ?

Il peut y avoir à la clé un nouveau vote pour l'indépendance de l’Écosse, malgré la large victoire du vote pour son maintien dans le pays lors des précédentes élections. Le résultat du vote aujourd'hui en faveur du Brexit donne aussi un nouvel élan aux questions structurelles autour de l'avenir de l'Union européenne, le résultat donnant un regain de vitalité aux mécontentements à travers le continent européen, souligne Matthew Beesley.

"Pour le Royaume-Uni, ce résultat est sismique. Ses implications se feront sans aucun doute sentir au-delà des frontières du Royaume-Uni, avec des impacts immédiats et peut-être de longue durée sur le commerce mondial et certainement sur tous les marchés d'actifs", conclut le directeur Actions internationales chez Henderson Global Investors.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant