Le Brexit a provoqué des sorties massives sur les fonds actions

le
0

(NEWSManagers.com) -

Le coup de tonnerre du Brexit a provoqué des dégagements massifs sur les fonds actions. Durant la seule journée du 27 juin, les sorties nettes sur les fonds dédiés aux actions ont atteint 9,5 milliards de dollars si bien que sur la semaine au 29 juin, elles s'élèvent à 20,7 milliards de dollars, un niveau qui n'avait pas été observé depuis le mois d'août 2015, selon la dernière étude hebdomadaire publiée le 1er juillet par Bank of America Merrill Lynch Global Research qui reprend des données communiquées par le spécialiste des flux dans le monde EPFR Global.

Les fonds d'actions européennes ont bien évidemment continué de perdre des actifs, cette fois à hauteur de 5,3 milliards de dollars, le montant le plus élevé depuis octobre 2014. Les seuls fonds d'actions britanniques ont subi des sorties nettes de 600 millions de dollars. Les fonds investis dans les actions américaines ont de leur côté affiché les plus importantes sorties nettes des huit dernières semaines avec un montant de 11,6 milliards de dollars. Les fonds spécialisés sur les actions émergentes ont également terminé dans le rouge, avec des rachats nets de 1,3 milliard de dollars. Les fonds investis dans les actions japonaises font figure d'exception dans ce contexte avec des souscriptions nettes de 300 millions de dollars.

Côté obligataire, les fonds investis en titres notés en catégorie d'investissement ont attiré 1,8 milliard de dollars, enregistrant ainsi une dix-septième semaine consécutive de souscriptions nettes. En revanche, les fonds investis en obligations à haut rendement on terminé la semaine sur des sorties nettes de 3,4 milliards de dollars. Les fonds obligataires, toutes catégories confondues, ont ainsi accusé des rachats nets de 1,4 milliard de dollars, le montant le plus élevé depuis janvier 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant