Le Brésil renforce la sécurité des JO de Rio après Nice

le
0
    RIO DE JANEIRO, 15 juillet (Reuters) - L'attaque de Nice a 
incité le gouvernement brésilien à renforcer vendredi le 
dispositif de sécurité des Jeux olympiques qui auront lieu du 5 
au 21 août à Rio de Janeiro. 
    Les autorités augmenteront le nombre de périmètres de 
sécurité, de contrôles de visiteurs et de barrages routiers dans 
la métropole, où elles attendent quelque 500.000 visiteurs 
étrangers.  
    En alerte depuis les attentats de Paris, Bruxelles et 
Orlando, le Brésil prévoit déjà le déploiement d'environ 85.000 
policiers, soldats et autres personnels de sécurité, soit le 
double de la force mobilisée lors des JO de Londres en 2012.  
    Les agences de sécurité coopèrent également avec des 
services de renseignement étrangers pour partager des 
informations et mettront en place pendant la durée de 
l'événement un "centre antiterroriste" avec des représentants 
des polices d'une douzaine de pays dont les Etats-Unis, la 
France, la Grande-Bretagne ou encore l'Espagne.  
    "Le Brésil est confiant dans ses préparatifs", a déclaré à 
Reuters le ministre des Sports Leonardo Picciani. "Le personnel 
est prêt, nous suivons toutes les procédures et nous employons 
les techniques de sécurité et de défense les plus modernes." 
    Pour l'heure, les responsables brésiliens et étrangers 
disent n'avoir repéré aucune menace crédible contre les Jeux 
dans l'espionnage des communications. Mais les autorités 
craignent l'hypothèse d'un acte terroriste isolé.  
    Lors d'une audition à huis clos en mai dernier, le patron de 
la Direction du renseignement militaire (DRM) française, 
Christophe Gomart, a déclaré qu'un djihadiste brésilien 
projetait un attentat contre la délégation française aux JO. 
Mais le Brésil n'a pas confirmé.   
    L'attaque de Nice, où un homme a précipité jeudi soir un 
camion frigorifique dans la foule massée sur la promenade des 
Anglais après le feu d'artifice du 14-Juillet, a fait 84 morts 
et 202 blessés. 
 
 (Paulo Prada; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant