Le Brésil réforme la fiscalité de l'éthanol

le
0

Commodesk - Le Brésil veut allèger la fiscalité sur l'éthanol, ce qui relance l'intérêt des industriels pour ce produit, alors que le marché du sucre est en excédent.

L'éthanol bénéficiera d'un régime spécial, taillé sur mesure, a promis le ministre du Développement, Fernando Pimentel, dans la revue Valor Economico. Les industriels profiteront d'une série de réductions d'impôts, encourageant l'agrandissement de leurs sites, la hausse de la production, la constitution de stocks et l'ouverture de nouvelles unités.

Le ministre de l'Energie va parallèlement augmenter le pourcentage d'éthanol dans le carburant des véhicules brésiliens, à partir de mai prochain, et il deviendra plus intéressant de transformer la canne en biocarburant que d'exporter du sucre. L'équivalent en cannes de 4 à 7 millions de tonnes de sucre serait redirigé vers la production d'éthanol.

Les raffineurs du centre-ouest, la principale région sucrière du Brésil, ont transformé en 2012 la moitié des cannes qu'ils broient en sucre, d'après le collectif professionnel Unica. Barclays estime à 3 milliards de litres la demande supplémentaire suite à ces mesures, pour 8 milliards de litres de biocarburants actuellement produits.

La décision d'éliminer les taxes frappant la production d'éthanol va stimuler la production locale, espère le ministre du Commerce, ce qui aidera une industrie qui a accumulé une dette de 42 milliards de dollars.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant