Le Brésil ratifie l'accord de Paris sur le climat

le
0
    BRASILIA/SAO PAULO, 12 septembre (Reuters) - Le Brésil, qui 
compte parmi les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre de 
la planète, a ratifié lundi l'accord de Paris sur le 
réchauffement climatique, rejoignant en cela les Etats-Unis et 
la Chine et rapprochant le traité du seuil à partir duquel il 
peut être appliqué. 
    Le président brésilien, Michel Temer, a signé à Brasilia la 
ratification de l'accord, qui a obtenu le feu vert des deux 
chambres du Congrès. Etats-Unis et Chine ont, eux, ratifié 
l'accord le 3 septembre. 
    L'accord doit être ratifié par au moins 55 parties prenantes 
de la Convention des Nations unies sur le changement climatique, 
représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet 
de serre (GES), pour pouvoir entrer en application. 
    L'Onu avait indiqué qu'à la date du 7 septembre, elle 
recensait 27 ratifications, équivalent à 39% des émissions de 
GES. Le Brésil, à lui seul, représente 10 à 12% des émissions. 
    L'accord de Paris vise à limiter à 2° Celsius la hausse 
moyenne des températures par rapport à leur niveau d'avant la 
révolution industrielle. L'accord appelle d'autre part les pays 
du monde à faire de leur mieux pour tenter de limiter cette 
hausse à 1,5°. 
 
 (Leonardo Goy et Marcelo Teixeira; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant