Le Brésil domine l'Italie et s'évite l'Espagne

le
0
Le Brésil domine l'Italie et s'évite l'Espagne
Le Brésil domine l'Italie et s'évite l'Espagne

La fête continue dans les stades brésiliens. Malgré l'instabilité qui règne actuellement dans le pays, le football est toujours au c?ur de l'actualité. Ce samedi, c'est un choc qui a scellé le sort de ce groupe A. Le Brésil, à domicile, n'a pas laissé passer sa chance de terminer en tête du groupe et ainsi s'éviter l'Espagne en demi-finale. Les partenaires d'un Neymar, encore décisif, se sont imposés 3-2 face à une Italie ultra-réaliste. Un succès largement mérité pour une Seleçao qui a fait le jeu la majeure partie de la rencontre. C'est d'ailleurs seulement au bout de deux minutes que Hulk met Gianluigi Buffon à contribution. L'attaquant du Zénit Saint-Pétersbourg est bien lancé dans la surface et place une frappe puissante du gauche. Mais le gardien de la Squadra Azzura est impeccable dans son intervention. La suite est plus compliquée pour les hommes de Luiz Felipe Scolari qui tombent sur une Italie regroupée.Face à cette muraille, il faut attendre la toute fin de la première période et un coup de pied arrêté pour lancer le Brésil sur la voie royale. Après une première tête de Fred bien repoussée par Buffon, Dante, le défenseur du Bayern Munich, est à l'affût pour marquer de près (1-0, 45eme+1). Et l'Italie continue de souffrir. Oscar puis Marcelo obligent encore le gardien italien à des parades de grande classe. Pourtant, au plus fort de la domination brésilienne, ce sont les Italiens qui reviennent dans la partie à la 51eme minute. Mario Balotelli, très discret jusqu'ici, délivre une passe millimétrée à Emmanuele Giaccherini qui file au but et trompe Julio Cesar (1-1). Pas le temps de savourer pour les hommes de Cesare Prandelli qui prennent de plein fouet le talent de Neymar. Le futur attaquant du FC Barcelone obtient un bon coup-franc, qu'il transforme lui-même en or d'un coup de patte dans le petit filet (2-1, 55eme). Le match s'emballe alors et Fred, l'ancien Lyonnais, profite d'une remise astucieuse de Marcelo dans la profondeur pour résister à Chiellini et marquer (3-1, 66eme). Tout est pourtant relancé quelques minutes après. Le même Chiellini réduit le score suite à un corner et un cafouillage dans la surface brésilienne (3-2, 71eme). On croit alors les Italiens capables d'arracher le nul. Un exploit qu'ils ne sont pas loin d'obtenir quand la tête de Maggio vient s'écraser sur la barre transversale de Julio Cesar. Pourtant, ce sont bien les Brésiliens qui ont le dernier mot. Fred y va de son doublé à la dernière minute et clôt le score (4-2). Le Brésil termine en tête de son groupe et évitera l'Espagne en demi-finale. L'Italie n'a pas démérité mais devra sortir le grand jeu face à la Roja.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant