Le Brésil contraint à la compétitivité

le
0
La ville de beauté, lancée dans une course contre la montre avant le coup d'envoi de la Coupe du monde de 2014 et des Jeux olympiques de 2016, est devenue un immense chantier.

Malgré l'heure tardive, l'activité bat son plein près de l'aéroport de Rio de Janeiro, où les ouvriers construisent un nouveau pont qui recevra une ligne de bus moderne et rapide. À quelques kilomètres, la zone portuaire est aussi en pleine transformation. La ville de beauté, lancée dans une course contre la montre avant le coup d'envoi de la Coupe du monde de 2014 et des Jeux olympiques de 2016, est devenue un immense chantier. Circulation engorgée et installations vieillissantes sont à l'image du pays, de son déficit chronique d'infrastructures. Les critiques sont unanimes sur le manque de routes, d'autoroutes, de voies ferrées, de ports, sur un territoire de 8,5 millions de kilomètres carrés, riche à foison en ressources minérales et agricoles.

Le gouvernement a lancé un plan co...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant