Le Brésil conseille les cotonniers maliens

le
0

(Commodesk) Premier producteur cotonnier d'Afrique, le Mali se montre attentif aux meilleures pratiques mondiales, afin de concurrencer les cultures de coton subventionnées des grandes puissances.

Ses producteurs s'intéressent aux variétés du Brésil. Des parcelles expérimentales ont été plantées pour étudier l'adaptabilité des fibres de coton sud-américaines en Afrique de l'Ouest, avec l'appui d'Embrapa, l'entreprise de recherche en agronomie du ministère de l'Agriculture brésilien.

Les producteurs du Mali obtiennent des rendements moyens de 933 kilos par hectare, d'après une estimation de l'USDA. Le coton brésilien roux BRS 293 donnerait 2,5 tonnes de fibres de coton à l'hectare, avec un bon rapport entre fibres et graines.

L'Institut d'économie rurale du Mali participe à l'initiative sectorielle coton en Afrique de l'Ouest, avec ses homologues du Sahel, au Bénin, au Burkina Faso et au Tchad. Le budget total de l'opération, qui s'inscrit dans le cadre du Programme de développement des Nations unies (PNUD) dépasse 2,5 milliards de CFA, soit 4,2 millions d'euros.

Le Brésil est particulièrement présent en Afrique, et une délégation de producteurs de sucre et de coton visite actuellement la Tanzanie dans la même optique.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant