Le Brésil au temps du Zika

le
1
Mesure de la circonférence de la tête d'un bébé afin de déterminer l'influence du virus Zika à Joao Pessoa au Brésil le 24 février 2016.
Mesure de la circonférence de la tête d'un bébé afin de déterminer l'influence du virus Zika à Joao Pessoa au Brésil le 24 février 2016.

4 107 cas de microcéphalies suspectes ont été recensés dans le pays entre octobre 2015 et le 20 février, suscitant peur et incompréhension parmi la population.

Voilà trois semaines que Mariana Cassandra a accouché d’une petite fille. En bonne santé. Après des mois d’angoisse, la peur du Zika, pourtant, ne l’a pas quittée. « Je tente de contrôler mes nerfs », explique-t-elle. Calfeutrée dans son appartement de Sao Paulo, au Brésil, la trentenaire entrepreneuse ne sort que rarement et jamais sans l’une de ses cinq bombes anti-moustiques dans le sac. « J’habite près d’un parc », dit-elle en guise d’explication. Son mari n’est guère plus serein. « Il a toujours une tapette à la main pour tuer les moustiques sur son chemin », rit-elle.

Élégante bourgeoise, résidente du quartier chic de Jardim Paulista, Mme Cassandra était enceinte de plus de cinq mois quand le Brésil a commencé à s’effrayer de l’explosion du nombre de microcéphalie chez les nourrissons dans le Nordeste du pays. Une malformation congénitale suspectée d’être liée à une contamination par le virus Zika durant la grossesse. Le mal, transmis par le moustique Aedes Aegypti, également responsable de la dengue et du chikungunya, s’attaquerait au système nerveux central. Sans conséquence chez la plupart des adultes, il est toutefois soupçonné de provoquer, plus rarement, le syndrome de Guillain-Barré, provoquant des paralysies pouvant entraîner la mort.

Assez pour que Mariana Cassandra s’affole des possibles conséquences d’une infection pour le développement de son nouveau né et de son autre enfant de trois ans. « On sait tellement peu de chose sur cette maladie, il vaut mieux...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 10 mois

    Toute cette affaire de microcéphalie due au virus zika est un mensonge : http://arretsurinfo.ch/le-virus-zika-est-inoffensif-a-qui-donc-la-panique-mediatique-profite-t-elle/