Le Brésil a pesé sur les comptes de Telecom Italia au T1

le , mis à jour à 00:04
0

(Actualisé avec précisions) MILAN, 7 mai (Reuters) - Telecom Italia TLIT.MI a annoncé jeudi un bénéfice opérationnel en baisse de 7,7% au premier trimestre, sous le coup du ralentissement économique au Brésil alors que ses revenus se sont stabilisés en Italie grâce à ses investissements dans le haut débit et l'internet mobile. Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) de l'ex-monopole italien des télécommunications est ressorti à 2,031 milliards d'euros sur la période, conforme aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires consolidé a baissé de 2,6% à 5,053 milliards d'euros. En Italie, où le groupe réalise 72% de son activité, il a baissé de 2,6% également, une baisse moindre qu'au trimestre précédent, pour s'établir à 3,631 milliards d'euros et dépasser ainsi très légèrement le consensus fourni par le groupe. L'administrateur délégué Marco Patuano a pour objectif de renouer avec la croissance sur le marché italien en 2017 et table pour ce faire sur des investissements accrus et sur des partenariats avec des fournisseurs de contenus. Telecom Italia a investi un milliard d'euros au premier trimestre et son réseau de fibre optique est maintenant déployé dans plus de 140 villes, tandis que son réseau de 4G couvre plus des quatre cinquièmes de la population. Dans son communiqué de résultats, le groupe dit entrevoir une amélioration progressive de ses performances opérationnelles en 2015, conformément à ses objectifs. Il ne dit rien en revanche de Metroweb, propriétaire d'un réseau de fibre optique sur lequel il a des vues. ID:nL6N0WR54T ID:nL6N0WZ38Y A la fin mars, l'endettement de Telecom Italia s'élevait à 27,43 milliards d'euros à comparer à un consensus de 27,32 milliards. La filiale brésilienne de Telecom Italia, Tim Participaçoes TIMP3.SA , deuxième opérateur de téléphonie mobile sur son marché, avait annoncé mardi un bénéfice net en baisse de 16% mais avec une progression de 2% de son Ebitda, à 1,34 milliard de réais (393 millions d'euros). (Danilo Masoni, Véronique Tison pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant