Le Brent supplante de WTI aux Etats-Unis

le
0

C'est une petite révolution qui a lieu dans le secteur du pétrole aux Etats-Unis : l'Administration pour les informations sur l'énergie (EIA), un organisme qui dépend du ministère américain de l'Energie, utilise désormais le prix du Brent, et non plus celui du WTI, pour réaliser ses prévisions concernant les prix du pétrole.

Dans la publication annuelle Energy Outlook 2013, dont un extrait a été publié le 5 décembre, les prix de référence sont donc ceux du Brent, coté sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en lieu et place du WTI, coté sur le New York Mercantile Exchange (NYMEX). Des projections continueront cependant à être effectuées pour le WTI.

L'EIA justifie sa décision par le fait que le Brent a plus d'influence sur le prix du carburant, payé par le consommateur américain, puisque peu de raffineries ont aujourd'hui accès au brut WTI.

Le WTI correspond au pétrole léger texan, essentiellement destiné au marché américain. Mais sa part dans la consommation de brut aux Etats-Unis baisse régulièrement, du fait de l'émergence de la production non conventionnelle. Le WTI souffre également d'une insuffisance des capacités de transport, les oléoducs étant justement de plus en plus utilisés pour acheminer le pétrole de schiste et bitumineux.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant