Le bras de fer continue entre les cardinaux

le
0
Le conclave pourrait ne se réunir qu'en fin de semaine prochaine.

Envoyé spécial à Rome

En apparence seulement, les jours au Vatican se suivent et se ressemblent. Le cardinal de Lyon, Philippe Barbarin, met de l'ambiance en circulant à... bicyclette tout en se taillant un franc succès dans la presse italienne, mais, à l'intérieur du préconclave, les confrontations n'ont rien d'une promenade de santé. La liste des «demandes de prises de parole» s'allonge, car les 152 cardinaux réunis doivent s'inscrire pour parler à tour de rôle. La curie ne s'attendait pas à cet afflux. Il est le signe inédit d'une forte exigence d'explications.

Ce qui repousse encore la date d'entrée en conclave. L'arrivée du dernier cardinal électeur, un Vietnamien, jeudi soir, ne changera pas la donne. Même si le quorum des 114 électeurs est atteint, les esprits, eux, ne sont pas prêts pour se laisser piéger par un compte à rebours qui limiterait ce temps de mise a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant