Le Bouthan ne roulera qu'en voiture électrique

le
0

Pour être encore plus heureux, les Bhoutanais ont décidé d'économiser l'essence en optimisant l'utilisation de l'électricité, principale ressource du pays.

Souvent décrit comme un citoyen du monde, Carlos Ghosn vient d'ajouter un nouveau territoire à l'empire de l'Alliance Renault-Nissan, le Bhoutan, le pays des gens heureux, un tout petit royaume niché dans l'Himalaya, coincé entre la Chine et l'Inde. En fait, cet État de 700.000 habitants tire essentiellement sa renommée de la création en 1970 de son indice du bien-être, le Bonheur national brut, successeur annoncé du produit national brut.

Le premier ministre Tshering Tobgay souhaitant que le Bhoutan soit le premier État «zéro émission» a voulu que les autos électriques soient le symbole de l'indépendance énergétique du pays et de son développement. Du coup, Nissan considéré comme le numéro un mondial de l'électrique avec 4 milliards d'euros investis (avec Renault) était un partenaire tout désigné. Sy...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant