Le «bourrage» des urnes sauve la face de Russie unie

le
0
De multiples irrégularités constatées par les observateurs de l'OSCE permettent au parti de Poutine de garder la majorité.

Le système politique mis en place par Vladimir Poutine il y a dix ans est en train de prendre l'eau. En dépit de multiples irrégularités en sa faveur, le parti Russie unie n'a pas réussi à atteindre la barre des 50% des voix lors des législatives. Naguère hégémonique, la formation du premier ministre n'obtient que 238 sièges sur les 450 que compte la Douma. Si elle parvient à conserver sa majorité absolue, elle perd la majorité des deux tiers nécessaire pour modifier la Constitution.

C'est le plus mauvais score pour Vladimir Poutine depuis son accession au pouvoir en 1999. Si médiocre soit-elle, cette performance n'a pu être réalisée que grâce à de «fréquentes violations du processus électoral» , a déclaré lundi la mission de l'OSCE déployée dans le pays à l'occasion du scrutin -au total 330 observateurs. «Le vote était bien organisé, mais la qualité du processus s'est considérablement détériorée durant le décompte des voix, notamment avec de sér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant