Le bourdonnement des drones bientôt près de chez vous

le
0
Le bourdonnement des drones bientôt près de chez vous
Le bourdonnement des drones bientôt près de chez vous

(AFP) - Villes et campagnes seront-elles bientôt troublées par un bourdonnement artificiel incessant ? Pour livrer à domicile, surveiller ses champs ou filmer ses exploits en ski, les drones sont appelés à rapidement envahir notre quotidien.En mai prochain une nouvelle étape rapprochant la science-fiction de la réalité sera franchie: le premier drone automatique grand public, sans télécommande, sera commercialisé pour 800 euros.

Tel un chien bien dressé, le Hexo+, équipé d'une caméra GoPro et de six hélices, évolue dans les pas de son maître grâce à une petite antenne radio branchée sur le smartphone de ce dernier.

Développée par la startup française Squadrone System, cette technologie cible les amateurs de sports extrêmes qui veulent immortaliser leurs exploits ou améliorer leur technique.

Volant dans les airs jusqu'à 70 km/h, le drone suit son utilisateur et le filme alors qu'il dévale les pentes à ski ou surfe une belle vague.

Cette technologie, qui suscite la convoitise de grands fabricants de drones, sera-t-elle détournée, par exemple pour surveiller ses enfants au jardin public? Le cofondateur de Squadrone et ex-champion du monde de snowboard Xavier Delerue ne le croit pas: "La réglementation protège des utilisations abusives", c'est-à-dire les vols en zones urbaines, dit-il à l'AFP.

kickstarter.com/projects/sqdr/hexo-your-autonomous-aerial-camera

- Livraisons à domicile -

Que ce soit en Amérique du Nord ou en Europe, l'accélération des innovations a pris de court les législateurs qui cherchent désormais à se préparer à la colonisation des ciels par ces petits robots à hélices.

A la différence des drones militaires, les appareils civils ont toutefois une autonomie très limitée (entre 8 et 20 minutes) et peuvent, pour le moment, à peine transporter une petite caméra. Qu'importe, PME et multinationales, comme le leader de la vente sur l'internet Amazon, multiplient les annonces : les livraisons se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant