Le "bouclier fiscal", un échec en terme d'image, selon Hortefeux

le
2
BRICE HORTEFEUX ESTIME QUE LE BOUCLIER FISCAL A ÉTÉ UN ÉCHEC EN TERME D'IMAGE
BRICE HORTEFEUX ESTIME QUE LE BOUCLIER FISCAL A ÉTÉ UN ÉCHEC EN TERME D'IMAGE

PARIS (Reuters) - Le "bouclier fiscal" a été un échec pour la majorité actuelle en terme d'image, estime l'ancien ministre UMP de l'Intérieur, Brice Hortefeux, un proche de Nicolas Sarkozy.

Sous la pression de la crise et de l'opinion publique, le gouvernement a fait supprimer en juillet dernier le "bouclier fiscal" qui avait été renforcé en juillet 2007 afin de plafonner l'imposition à 50% des revenus.

Ce dispositif était vivement critiqué par l'opposition, qui le qualifiait "de cadeau fait aux riches", mais également par un partie de la majorité.

"Nous avons perdu le combat sur le 'bouclier fiscal'", a dit lundi Brice Hortefeux lors d'une rencontre avec la presse parlementaire. "Le 'bouclier fiscal' a été un échec en terme de communication", a-t-il ajouté.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le lundi 16 jan 2012 à 21:27

    c'est pas plus mal.

  • M7346902 le lundi 16 jan 2012 à 18:49

    Au final, le bilan de ce gouverneme,t soit-disant de droite, c'est la suppression totale de tout dispositifs visant à limiter la pression fiscale , la plupart ayant été instaurés sous des gouvernements de gauche, comme le plafonnement de l'ISF,(ensuite déplafonné, avec un plafond ...), situé à 85% environ des revenus . même ça , ça a disparu dans la tourmente de l' été, avec le bouclier fiscal .désormais, l' ISF est vraiment confiscatoire .