Le bouclier antimissile ne menace pas la Russie, dit Varsovie

le
2
    VARSOVIE, 29 mai (Reuters) - Le "bouclier antimissile" 
américain dont la Pologne abritera une partie des composants n'a 
aucune incidence sur la sécurité de la Russie, a affirmé le 
ministre polonais des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski, 
cité dimanche par l'agence de presse PAP. 
    "Le président Poutine devrait savoir fort bien que ce 
bouclier antimissile en Pologne ne concerne nullement la 
sécurité russe. Ce système vise à défendre l'Europe d'une 
attaque de missile depuis le Moyen-Orient", a-t-il dit. 
    "Cependant, la présence militaire des Américains et de 
divisions de l'Otan est une réponse au comportement 
effectivement agressif des autorités russes. Il s'agira d'une 
présence défensive par nature, ne constituant pas une menace 
contre la Russie", a ajouté le chef de la diplomatie polonaise. 
    En déplacement vendredi en Grèce, Vladimir Poutine a 
réaffirmé l'opposition de la Russie à ce système antimissile que 
Moscou considère comme une menace contre sa sécurité et sa 
souveraineté.  
    Le président russe a estimé que l'argument selon lequel ce 
système visait à se protéger d'une éventuelle attaque de l'Iran 
n'avait plus aucune validité depuis l'accord conclu l'été 
dernier à Vienne sur le programme nucléaire de la république 
islamique. 
    Il a souligné en revanche que des villes russes se 
retrouveront à la portée des missiles d'interception qui 
constitueront ce bouclier. "Comment cela pourrait-il ne pas 
créer une menace pour nous ?", a-t-il dit. 
 
 (Agnieszka Barteczko; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le dimanche 29 mai 2016 à 14:49

    en cas de guerre, dans les 10 minutes, il n'y a plus de polonais ; et qui rient tranquille devant un coca et une glace. Ils sont intelligents ces polonais car ils sont européens

  • M8252219 le dimanche 29 mai 2016 à 12:19

    "Des villes Russes à la portée des missiles d'interception" SI LA RUSSIE NE LANCE RIEN IL N'Y AURA RIEN À INTERCEPTER.!!!!!!