Le bonus-malus énergie rejeté au Sénat

le
0
C'est le premier texte soutenu par le gouvernement à être retoqué par une chambre du Parlement depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir.

Alors que la hausse des prix de l'énergie préoccupe plus que jamais les Français, la tentative du gouvernement de les réformer se heurte toujours, au Parlement, à la double opposition de la droite et des communistes.

Le Sénat, après avoir rejeté en commission le 23 octobre la proposition de loi du député socialiste François Brottes créant un bonus-malus pour les tarifs de l'énergie, a mis de nouveau en échec ce texte soutenu par le gouvernement. La proposition de loi avait été adoptée le 5 octobre à l'Assemblée nationale. Mais à la Chambre haute du Parlement, les socialistes n'ont pas la majorité absolue et font face à une alliance de circonstance entre élus UMP, centristes et communistes.

«Le gouvernement est déterminé à faire aboutir ce texte» a déclaré la ministre de l'Ecologie Delphine Batho. «Je regrette que...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant