Le bonus d'arrivée du patron de Sanofi «incompréhensible» pour le gouvernement

le
29
Le bonus d'arrivée du patron de Sanofi «incompréhensible» pour le gouvernement
Le bonus d'arrivée du patron de Sanofi «incompréhensible» pour le gouvernement

L'octroi d'un bonus d'arrivée de 4 millions d'euros au nouveau patron du groupe pharmaceutique français Sanofi, Olivier Brandicourt, fait grincer des dents. Depuis le Salon de l'agriculture, ce lundi matin, le Premier ministre, Manuel Valls, appelle à «la décence». Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, juge ce bonus «incompréhensible» et réclame «un peu de morale», voire des règles «réaffirmées». Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, demande au directeur général de renoncer à cette somme «de bienvenue». Les syndicats ont qualifié cette prime de «scandaleuse» et de «choquante».

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll a déclaré : «Comment tous ces gens, qui expliquent que c'est le mérite, que c'est l'économie libérale, le risque, la prise de risque qui doivent faire les résultats, ces gens-là, à peine prennent-ils la tête d'une entreprise - c'est-à-dire qu'ils n'ont pris encore aucun risque - sont déjà assurés d'avoir rémunération sans commune mesure ?» Sur RTL, à la question, faut-il limiter la rémunération des grands dirigeants, il souligne : «On l'a fait au niveau des entreprises publiques en plafonnant les salaires. Il faut qu'il y ait des règles qui soient réaffirmées, un peu de morale». Stéphane Le Foll a par ailleurs estimé que cela pourrait passer par la loi, «mais le problème est que ces grandes entreprises sont internationales».

VIDEO. Nouveau patron de Sanofi : un bonus «incompréhensible» pour Stéphane Le Foll

Le ministre des Finances, Michel Sapin juge que «quand on est chef d'entreprise, on n'est pas seul au monde, on est dans un contexte, et chacun doit tenir compte de ce contexte», à savoir «une période de difficulté pour beaucoup de Français».

La ministre de la Santé, Marisol Touraine estime dans un tweet qu'il «est encore temps de renoncer».

Prime de bienvenue de 4 millions d'¤ ? Bien loin du réel et du quotidien des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KAFKA016 le lundi 23 fév 2015 à 18:25

    ....et des 350 sénateurs d'un autre age !!! soit 900 improductifs - 900 véhicules de fonction avec chauffeurs - logements - indemnites....ca c'est incomprehensible...

  • KAFKA016 le lundi 23 fév 2015 à 18:19

    Les avantages, lodgements, voitures avaec chauffeur ,indemnites des 577 députes "imcompréhensibles" pour 100% des francais!!

  • ssanguin le lundi 23 fév 2015 à 18:18

    Encore une diversion du gouvernement.

  • M2766070 le lundi 23 fév 2015 à 17:52

    m514 parlez nous de Louis Schweitzeir ... sa vie son œuvre ses revenus tiens !!!

  • jpoche le lundi 23 fév 2015 à 17:25

    ils s'insurgent, ils s'offusquent, mais ils ne sont pas aux affaires les socialos ???

  • lolin le lundi 23 fév 2015 à 17:15

    Et combien , à la sortie, 10/15 millions?

  • maximan le lundi 23 fév 2015 à 17:12

    dernier point compare aux deputes, le patron est fiscalise sur tous ses revenus lui....

  • maximan le lundi 23 fév 2015 à 17:11

    si un bon patron coute 4 millions, on paie, cest tout vous achetez du nutella ou de la pate a tartiner vous ? en tant qu'actionnaire le choix est rapide pour prendre un patron

  • frk987 le lundi 23 fév 2015 à 17:09

    Suite pour le grand Rleoanard : attrapez la gale et vous me direz avec quoi vous vous soignez, 3 ans que les médocs sont indisponibles....bah suffit d'aller les acheter en Suisse ou en Italie....comme en Afrique qu'on est soigné dans notre pays des lumières et de la santé pour tous. 1 an de rupture de potassium...pour certaines affections cardiaques...c'est droit au cimetière, etc.......

  • maximan le lundi 23 fév 2015 à 17:08

    J adore les socialos scandalises par un bonus de 4 millions qui ont jete 800 millions a la poubelle en arretant les portiques poids lourd je rigole, sanofi ne me coute rien, et tant mieux s ils font des benefices l etat lui fait des dettes, et non pas en investissant mais juste en depense courantes, et ils se permettent de la ramener