Le « bon père de famille » ciblé par les Verts

le
1

Dix-sept députés EELV viennent de déposer un amendement au projet de loi pour l'égalité femmes-hommes.

C'est l'une de ces «expressions discriminatoires», survivance «inadmissible» d'une «société patriarcale», que traquent les écologistes. Emmenés par Brigitte Allain, dix-sept députés EELV viennent de déposer un amendement au projet de loi pour l'égalité femmes-hommes, demandant la suppression des termes «en bon père de famille». Une locution «désuète», figurant, notent-ils, «quinze fois dans les parties législatives des codes en vigueur».

«Dans ma vie, j'ai signé plusieurs contrats où je m'engageais à gérer le bien "en bon père de famille", raconte Brigitte Allain. Ça m'a toujours dérangée: faut-il donc avoir un phallus pour bien gérer des biens? Quand on doit signer cela, c'est particulièrement révoltant, car on renie son identité de femme et sa capacité de gestion en tant que femme.»

Selon ces députés, l'expression «en bon père de fam...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le mercredi 22 jan 2014 à 01:54

    Effectivement la gestion de Duflot n'a rien a voir avec celle d'un bon père de famille. Elle a anéanti le secteur de l'immobilier en moins de deux ans...