Le bon finish français n'a pas suffi

le
0
Le bon finish français n'a pas suffi
Le bon finish français n'a pas suffi
Solide défensivement, le XV de France n'a pas encaissé le moindre essai face à l'Irlande. Mieux, Taofifenua a inscrit le seul essai en fin de rencontre. Mais les Bleus se sont logiquement inclinés à force d'être acculés dans leur camp, sur cinq coups de pied de Sexton, bourreau du jour.

Le debrief

On leur avait promis l'enfer, les Français n'ont pas été déçus ! Sur les cinq premières minutes de la rencontre, le XV du Trèfle a immédiatement annoncé la couleur à un XV de France sevré de ballons et acculé dans sa partie de terrain. Une grosse pression longtemps stérile, la faute à la solidité de la défense française. Incarnée par un très bon Ben Arous, cette défense tricolore a cependant craqué en concédant trop de pénalités. Treize au total ce samedi à l'Aviva Stadium. En grande forme, Sexton ne s'est pas fait prier pour faire son show. Devant son public, l'ancien ouvreur du Racing-Métro a planté 15 des 18 points irlandais du jour entre les perches. Pas aussi adroit que son homologue, Lopez est resté bloqué à un insuffisant 2 sur 4 dans le jeu au pied.

Et le Clermontois n'a encore une fois pas rassuré dans le jeu, manquant deux passes importantes sur les rares offensives françaises. Globalement inoffensifs, les Bleus ont attendu le carton jaune de Best, à l'heure de jeu, pour se ruer vers l'avant, sous l'impulsion des entrants (Debaty, Atonio, Taofifenua, Talès, ...). Sans ballon, difficile de marquer des points. Avec des possessions plus longues et une construction plus organisée, le XV de France a cru en son exploit en fin de match, après un essai dans le coin gauche de Taofifenua. Mais le réveil, trop tardif, n'a pas permis de faire craquer une deuxième fois un XV irlandais qui semblait pourtant fébrile dans les dernières minutes. De quoi quitter Dublin avec des regrets. Mais aussi des certitudes. Défensives seulement.

L'actualité du XV de France | Les résultats du Tournoi des VI Nations

Le film du match

13eme minute (3-0)
L'Irlande ouvre le score grâce au pied de Sexton. L'ancien joueur du Racing-Métro ne manque pas sa première pénalité, excentrée sur la gauche, et débloque le compteur dans ce match.

16eme minute (3-3)
L'Irlande est pénalisée pour un ballon non libéré. Lopez ne manque pas l'opportunité d'égaliser rapidement sur un coup de pied lointain en face des perches.

18eme minute (6-3)
Guirado ne s'écarte pas et se voit sanctionné par l'arbitre de la rencontre. Légèrement décalé sur la droite, Sexton passe trois nouveaux points grâce à son pied droit et redonne l'avantage au XV du Trèfle.

30eme minute
Pour leur première incursion dans les 22 adverses, les Français passent près d'inscrire un essai par Dusautoir après un ballon pris en touche. Mais Maestri et Chouly sont sanctionnés pour un écran sur la défense irlandaise.

33eme minute (9-3)
Sexton creuse un premier écart et transforme une nouvelle pénalité dans ce match. L'ouvreur irlandais est à 100% pour l'instant.

36eme minute (9-6)
Sans briller, le XV de France s'accroche et recolle déjà avec cette nouvelle pénalité de Lopez. Un coup de pied plein axe très lointain du Clermontois qui permet au XV de France de rester à bonne distance.

39eme minute (12-6)
Quatre sur quatre pour Sexton. L'ancien Racingman redonne six points d'avance au XV du Trèfle avant de rentrer aux vestiaires sur une pénalité face aux poteaux. Une formalité suite à une faute peu évidente sifflée contre Guirado.

44eme minute
Enorme séquence irlandaise après une chandelle à la réception de laquelle Spedding s'est manquée. Le XV du Trèfle progresse sur la largeur mais un plaquage de Bastareaud sur Sexton, près de la ligne d'en-but, sauve les Bleus.

50eme minute (15-6)
Dixième pénalité concédée par le XV de France. Sorti sur saignement, Sexton est suppléé avec brio par Madigan qui creuse l'écart.

53eme minute
Carton jaune pour Papé ! Le joueur du Stade Français est sanctionné pour un mauvais geste dans le maul. Il semblerait que Papé ait donné un coup de genou dans le dos de Heaslip.

61eme minute (15-6)
Carton jaune pour Best ! Le premier-ligne irlandais est sanctionné pour un croc en jambe volontaire et offre une pénalité au XV de France. Lopez s'en charge et se rate. Les Bleus restent à neuf points.

68eme minute (18-6)
Le show Sexton continue ! Cinquième pénalité réussie par l'ouvreur irlandais qui passe trois nouveaux points sur un coup de pied lointain.

71eme minute (18-11)
Essai de Taofifenua ! L'un des entrants dans cette deuxième période relance le XV de France sur l'un des rares mouvements offensifs français. Le Toulonnais marque dans le coin gauche après une offrande de Debaty. Lopez manque la transformation.

Les joueurs à la loupe

Irlande
Le show SEXTON. Auteur de 15 points et d'un 100% dans le jeu au pied, l'ouvreur irlandais a régalé ce samedi soir sur la pelouse de l'Aviva Stadium. Testé d'entrée par Bastareaud, l'ancien joueur du Racing avait donné le ton en résistant à la charge du Français. A ses côtés, KEARNEY et HENSHAW ont aussi rendu une très belle copie, quand MADIGAN, lui, n'a pas tremblé au moment de suppléer Sexton sorti sur saignement, pour inscrire trois nouveaux points. Sur l'aile droite, BOWE a posé des problèmes à Spedding et est passé tout près d'inscrire un essai en première période après un bon coup de pied de Sexton. Plus décevante en revanche, la première ligne irlandaise a souffert sur certaines mêlées, à l'instar de BEST et MCGRATH. Le vieux briscard O'CONNELL a lui aussi connu quelques périodes délicates.

France
Décevante contre l'Ecosse, la charnière française n'a toujours pas trouvé la bonne formule en une semaine d'entraînement. Légèrement mieux, KOCKOTT a encore quelques manques dans la relance. Mais LOPEZ, maladroit dans le jeu au pied, a surtout manqué de justesse sur des gestes clés. Derrière eux, FOFANA et BASTAREAUD ont surtout du se contenter de défendre très bas. Sur les ailes, THOMAS a rapidement cédé sa place à LAMERAT, qui a amené une belle action en seconde période. Comme contre l'Ecosse, HUGET a été privé de ballons jusque dans le dernier quart d'heure. A l'arrière, SPEDDING a souffert.

La satisfaction de la soirée irlandaise est à mettre au crédit de la première ligne. Emmenée par un excellent BEN AROUS, la première ligne tricolore était prête au combat et l'a prouvé. GUIRADO, un ton en-dessous, n'en a pas moins été précieux en mêlée, tout comme SLIMANI. Relayés par DEBATY, ATONIO et KAYSER, auteurs d'une très bonne entrée pleine de puissance, avec une mention spéciale pour le Rochelais. En deuxième-ligne, PAPE a bien défendu mais a coûté cher aux siens sur un carton jaune idiot, tandis que MAESTRI été très discret. Très en vue contre l'Ecosse, LE ROUX a encore effectué de beaux plaquages mais moins décisifs. DUSAUTOIR a tenté de gratter de nombreux ballons au sol et a parfois réussi à apporter le surnombre, quand CHOULY a davantage souffert.

Egalement entrés en jeu, TALES, PARRA et TAOFIFENUA ont relancé la machine bleue dans la dernière demi-heure. Le Toulonnais a notamment inscrit le sel essai de la rencontre, et Parra, dans la lignée de son entrée contre l'Ecosse, a mieux organisé le jeu et a participé aux cinq dernières minutes de pression du XV de France.

Monsieur l'arbitre au rapport

M.Barnes a sifflé de nombreuses pénalités en première période, dont certaines ont parfois pu paraître assez sévères à l'encontre du XV de France. En seconde période, l'arbitre de la partie a sorti un carton jaune mérité de chaque côté.

Ça s'est passé en coulisses...

- Dans le premier match de cette deuxième journée, l'Angleterre a dominé l'Italie (47-17) et a pris la tête du classement.

- Longtemps incertain pour cette rencontre, Benjamin Kayser a finalement reçu le feu vert médical ce samedi matin et a débuté le match sur le banc des remplaçants.

- Dans un Tournoi, la France n'a plus battu l'Irlande depuis 2011 et un succès probant à l'Aviva Stadium (22-25), où les Bleus jouaient alors pour la toute première fois.

La feuille de match

TOURNOI DES VI NATIONS (J2) / IRLANDE - FRANCE : 18-11

Aviva Stadium (51 700 spectateurs environ)
Temps clair et froid - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Barnes (5)

Essai : Taofifenua (71eme) pour la France

Pénalités : Sexton (13eme, 18eme, 33eme, 39eme et 68eme) et Madigan (50eme) pour l'Irlande - Lopez (16eme et 36eme) pour la France

Expulsion : Aucune

Irlande
Kearney - Bowe, Payne, Henshaw, Zebo - (o) Sexton, (m) Murray - Heaslip (puis Murphy, 60eme), O'Brien (puis Cronin, 65eme) , O'Mahony - O'Connell (cap), Toner - Ross (puis Moore, 62eme), Best, McGrath (puis Healy, 62eme)

N'ont pas participé : Henderson, Boss, Madigan, Jones
Sélectionneur : J.Schmidt

France
Spedding (puis Talès) - Huget, Bastareaud, Fofana, Thomas (puis Lamerat, 32eme)- (o) Lopez, (m) Kockott (puis Parra, 65eme) - Le Roux, Chouly (puis Goujon, 72eme), Dusautoir (cap) - Maestri, Papé (puis Taofifenua, 64eme) - Slimani (puis Debaty, 49eme), Guirado (puis Kayser, 49eme), Ben Arous (puis Atonio, 49eme)

Sélectionneur : P.Saint-André

XV de France, Top 14, Pro D2, Coupe d'Europe, toute l'actualité du rugby en un coup d'oeil

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant