Le Bombardier CSeries défie Airbus et Boeing

le
0
L'avion canadien a réussi son premier vol d'essai. Il offre une alternative aux A 320 et 737 du duopole historique.

Fin du suspense pour le CSeries du canadien Bombardier. Le 16 septembre, à 13 h 53 (GMT), ce nouvel appareil moyen-courrier s'est élancé du tarmac de l'aéroport de Mirabel, près de Montréal, pour son premier vol d'essai.

Ce premier vol réussi est historique. Pour le Canada, pour Bombardier et pour l'aéronautique. Trente ans après l'A 320 d'Airbus, un tout nouvel avion tente de s'imposer dans le ciel. Mais ce premier vol n'est qu'une étape. Il donne le coup d'envoi de la campagne d'essais qui doit permettre au CSeries d'obtenir sa certification auprès des autorités aériennes. Elle ouvrira ensuite la voie à la livraison du premier appareil, d'ici à un an, à Porter Airlines, sa compagnie de lancement.

Bombardier savoure ce premier succès, après avoir été contraint de décaler plusieurs fois ce vol inaugural prévu fin 2012. Surtout, le CS...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant