Le bois tropical africain mieux contrôlé

le
0

(Commodesk) La République du Congo et la Centrafrique sont les deux premiers états à avoir signé, le 30 mai, la Convention de l'Association Technique Internationale des Bois Tropicaux (ATIBT). Cette dernière a pour objectif de gérer de façon durable et responsable les forêts tropicales et les produits qui en sont issus.

L'ATIBT est une association ayant pour objectif de régir le commerce international des bois tropicaux. Elle rassemble des exploitants, des fournisseurs, des importateurs et des organismes de recherche. Par cette convention, l'ATIBT vise à contrôler l'origine du bois, promouvoir la transformation locale et développer un marché de produits légaux et certifiés.

Les prochains pays signataires devraient être le Cameroun, le Gabon et la Côte d'Ivoire. Dès lors, l'ensemble des pays du Bassin du Congo, sur lesquels s'étendent 180 millions d'hectares de forêts, auront ratifié la convention.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant