Le boeuf normand se laisse attendrir par... du cidre

le
0

S'inspirant du boeuf de Kobé, à la viande exceptionnellement tendre grâce à la bière et au saké avec lesquels ont le masse et l'abreuve, un éleveur normand veut obtenir le même résultat en donnant à ses animaux du cidre, la boisson locale.

Si les Japonais donnent de la bière ou du vin aux boeufs de Kobé, dont la viande est d'une tendreté légendaire, pourquoi pas ne pas faire la même chose avec du cidre? François-Xavier Craquelin, 40 ans, éleveur d'une centaine de boeufs normands et producteur de cidre bio, à Villequier (Seine-Maritime), entre Rouen et Le Havre vient de tenter l'expérience.

Les six animaux qu'il a sélectionnés pour recevoir ce traitement de choix sont particulièrement dorlotés: de la musique classique est diffusée dans leur étable pour les apaiser et s'ils le souhaitent ils peuvent se masser les flancs grâce à un balai brosse automatique. Mais contrairement aux boeufs japonais de la race Wagyu qui ont droit, de surcroît, à des massages au...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant