Le Boeing malaisien a été abattu par un missile au dessus de l'Ukraine

le
0
Le Boeing malaisien a été abattu par un missile au dessus de l'Ukraine
Le Boeing malaisien a été abattu par un missile au dessus de l'Ukraine

Un drame de l'aviation civile, doublé d'une possible crise diplomatique, est survenu ce jeudi en Ukraine. Un Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines qui volait à 10 000 mètres d'altitude s'est écrasé, avec à son bord 298 passagers.

Le crash a eu lieu à Chakhtarsk, dans la région de Donetsk, dans l'Est de l'Ukraine, à 75 km de la frontière russe, ont rapporté jeudi les agences Itar-Tass et Interfax-Ukraine. Il n'y aurait aucun survivant. Ce soir, la plus grande incertitude règne sur la présence de Français à bord de l'appareil. L'avion, coloué par Air France - KLM devait atterrir à Kuala Lumpur vers 17h25 heure locale (15h30 en France).

L'appareil a été abattu par un missile sol-air, selon les renseignements américains. Dans cette région de Donetsk à l'Est de l'Ukraine, les séparatistes prorusses sont en guerre avec l'armée ukrainienne, plusieurs avions et hélicoptères militaires de l'armée ukrainienne avaient été abattus ces dernières semaines. Le président ukrainien Petro Porochenko a d'ores-et-déjà dénoncé un «acte terroriste». De leur côté, les séparatistes accusent l'armée ukrainienne. Le président russe qui s'était entretenu avec son homologue américain a accusé l'Ukraine de cette tragédie. Les chancelleries occidentales réclament une enquête. 

Une cellule de crise a été ouverte au Quai d'Orsay. Elle peut être jointe au 01 43 17 56 46.

>>> Retrouvez minute par minute le récit de la tragédie

00 h 57. Le président américain a mis en garde contre la disparition de preuves sur le site du crash. .  Barack Obama et son homologue ukrainien Petro Porochenko ont souligné, lors d'un entretien téléphonique, que «toutes les preuves sur les lieux du crash» devaient rester en place jusqu'à ce que les enquêteurs internationaux «soient en mesure d'examiner tous les aspects de cette tragédie», a indiqué la Maison Blanche.

00 h 45. Les places financières de la planète ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant