Le Boeing B 737 Max, star de 2012

le
0
La version remotorisée du best-seller franchit le seuil des 1.000 commandes.

Le bilan commercial publié jeudi par Boeing le confirme: Airbus a battu son rival américain à plate couture en 2011, à l'issue de la bataille mondiale qui les oppose chaque année. L'européen a même réussi l'exploit de ramener la part de marché de son rival américain à son point bas historique. Ce scénario aurait été jugé peu crédible aux États-Unis en 1970, lorsque Boeing regardait de haut la jeune société Airbus dont l'acte de naissance venait d'être signé. Cela fait désormais neuf années de suite que l'avionneur européen consolide son leadership mondial.

Boeing a certes fait moins bien qu'Airbus, mais ses performances commerciales restent malgré tout à un très haut niveau, ce qui fait de 2011 une année exceptionnelle pour l'aéronautique, malgré la crise. Et «une des années parmi les plus importantes dans l'histoire de Boeing», selon l'expression de Jim Albaugh, PDG de Boeing Aviation Commerciale (BCA). L'année dernière, le géant de Seattle a engran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant