Le blocus de Gaza calculé en rations caloriques

le
0
Au moment de durcir le siège du territoire palestinien en 2007, le gouvernement israélien aurait pris la précaution de maintenir la ration alimentaire de la population au dessus du seuil de malnutrition.

Correspondant à Jérusalem

Le blocus de Gaza a été soigneusement calculé par les autorités israéliennes pour éviter de déclencher une «crise humanitaire». Selon un document interne rendu public pour la première fois par le quotidien Haaretz, des experts auraient été chargés d'évaluer une ration calorique minimum.

En se basant sur la consommation moyenne de la population israélienne, et ajustant ces chiffres en fonction de la «culture et l'expérience» spécifique à Gaza, ces experts ont fixé le minimum à 2279 calories par jour et par personne. À partir de cette estimation, les autorités israéliennes ont pu calculer la quantité de nourriture nécessaire et le nombre de camions autorisés à entrer chaque jour dans Gaza. Le résultat de ce calcul a été réduit pour prendre en compte la nourriture produite dans le territoire palestinien ainsi que les «spécificités» locales, avant d'aboutir d'après le rapport à environ 131 camions par jour.

Mais, selon l'o

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant